Logement neuf : les stocks se tarissent, les prix explosent

23 novembre 2021

Le manque d’offre pèse sur les prix immobiliers dans le neuf ! Au 3e trimestre 2021, ils progressent de 4,8 % dans l’Hexagone, selon les chiffres de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) publiés ce 18 novembre 2021.

Des disparités régionales, l’Ouest en tête

Les prix des appartements neufs sont en hausse dans 23 des 26 métropoles étudiées. Le Mans affiche la plus forte progression : +27,7 % sur un an. Le mètre carré se négocie désormais à 3 215 € contre 2 518 € à la même période en 2020, soit une hausse de 697 €. D’autres villes de l’ouest de la France voient leurs prix au mètre carré flamber : +14,6 % à Caen, +11,8 % à Angers et +11,3 % à Brest, où il faut désormais débourser 3 485 €/m2 en moyenne pour acquérir un logement neuf. Les prix grimpent aussi à Besançon (+7,3 %), à Strasbourg (+6,4 %), à Orléans (+5,4 %), à Lyon (+4,9 %), à Grenoble (+4 %) et à Toulouse (+3,2 %). La hausse est plus modérée à Lille (+1,7 %), à Nice (+1,5 %), à Bordeaux (+1,4 %), mais aussi en Île-de-France (+1,4 %), où les niveaux étaient déjà élevés. Le mètre carré coûte désormais 5 319 € en moyenne contre 5 247 € l’année précédente au même trimestre. Aix-en-Provence (-0,1 %) et Clermont-Ferrand (-0,2 %) sont proches du statu quo. Pour bénéficier d’une baisse des prix par rapport à 2020, c’est au Havre qu’il faut acheter. Un appartement neuf s’y vend à 3 878 €/m2 en moyenne contre 4035 € à la période précédente, soit une baisse de 3,9 %.

Une diminution de l’offre commerciale qui se poursuit depuis 2018

Cette pression sur les prix s’explique par le manque d’offre, en constante progression depuis 2018 (-26,4 %). Les élections municipales et la crise sanitaire ont provoqué une chute importante du nombre de permis de construire. Même si les permis autorisés (+9,2 %) et les mises en chantier sont en progression (+4,2 %) sur un an, cela reste insuffisant pour rattraper le retard et répondre à la demande qui elle ne faiblit pas. Malgré cette progression, ces niveaux demeurent en effet inférieurs à ceux de 2019 : -0,3 % pour les permis de construire en logements collectifs et -3,9 % pour les mises en chantier. Les promoteurs se heurtent toujours à des difficultés pour construire plus de logements. Obtenir un permis de construire relève du parcours du combattant, notamment en raison des maires qui freinent des quatre fers.

À lire également

Thumb courrier visuel liste

Quelles sont les particularités du contrat de construction de maisons individuelles ?

16 décembre 2021

Le CCMI est un document incontournable pour tout particulier qui envisage de faire construire sa maison en passant par un constructeur. Ce contrat de construction de maisons individuelles offre des garanties de livraison, de prix et de délais qui protègent le maître d’ouvrage, autrement dit le client à l’origine de la demande. Il doit obligatoirement être signé avant le début des travaux. Retour sur les particularités de ce contrat réglementé.  

Lire la suite
Thumb courrier visuel liste

Le PTZ joue les prolongations jusqu’en 2023

22 octobre 2021

Voilà une nouvelle qui devrait réjouir tous ceux qui envisagent d’acheter un bien immobilier ! Le prêt à taux zéro (PTZ), dont le clap de fin était prévu en 2022, sera prolongé d’un an, soit jusque fin 2023. Ce mode de financement avantageux, accessible sous conditions de ressources, permet à l’emprunteur de réaliser de belles économies en ne payant pas d’intérêts. Retour sur cette annonce et sur les conditions pour prétendre au PTZ.

Lire la suite
Thumb courrier visuel liste

La construction dans le neuf peine à rattraper son retard

21 septembre 2021

Selon les chiffres de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) du 2e trimestre publié le 16 septembre 2021, le secteur du neuf semble reprendre des couleurs : +27,2 % de ventes par rapport en 2020. Une bonne nouvelle pour le secteur ? Seulement en apparence, car derrière ces chiffres se cachent d’autres difficultés.

Lire la suite